C’est le secret d’une meilleure épargne

7 septembre 2018

Un Belge réussit mieux qu’un autre à mettre une partie de ses revenus chaque mois sur un compte d’épargne. Une expérience récente montre que le conseil ci-dessous rend l’épargnant moyen moins enclin à utiliser son épargne, et devient ainsi un meilleur épargnant.

Rabobank.be examine en permanence le comportement d’épargne des Belges. Sur la base d’une expérience fondée sur des recherches scientifiques approfondies, la banque a tenté de déterminer comment les épargnants peuvent facilement adapter leur comportement d’épargne. L’une des conclusions les plus frappantes de cette expérience est que l’épargne est plus qu’une simple attente du paiement des intérêts. Un certain nombre de motifs psychologiques influencent dans une large mesure notre comportement en matière d’épargne, semble-t-il chez Rabobank.be.

Le jeu de bowling

Rabobank.be a mis en place une expérience avec un jeu de bowling dans lequel chaque participant a reçu 50 euros. Chaque participant pourrait diviser le capital entre deux tirelires: pour sauver où pour dépenser. La participation au jeu coûtait 10 euros et chaque joueur devait jouer au moins un jeu. Celui qui a renversé tous les cônes a reçu de l’argent supplémentaire.

Après le jeu, les participants étaient libres de décider quoi faire de l’argent : continuer à jouer ou laisser l’argent sur  » le compte d’épargne « . Dans ce dernier cas, les participants ont été autorisés à emporter le capital restant à la maison.

L’argent à l’abri des regards

Avec cette expérience, Rabobank.be a voulu illustrer comment les joueurs réagiraient s’il y avait une distance entre le joueur et l’argent dans la tirelire. Les participants ont été divisés en deux groupes. Dans le premier groupe, la tirelire et la boîte de jeu étaient côte à côte sur la table. Dans le second groupe, seule la tirelire était visible, tandis que le pot d’épargne n’était pas visible pour les participants. Les résultats de l’expérience ont été impressionnants.

Le test ci-dessus a montré que le premier groupe était beaucoup plus sensible aux décisions impulsives et plus rapide dans ses demandes de leurs épargnes ». C’était facile de transférer l’argent de la tirelire à la tirelire. 7 Joueurs sur 10 ont collecté de l’argent sur leur tirelire pour continuer à jouer.

Dans le deuxieme groupe, les participants ont été beaucoup moins réceptifs à la tentation. Seulement 1 joueur sur 10 a utilisé l’argent de sa tirelire. Il a été plus difficile pour ce groupe de transférer de l’argent de la tirelire à la tirelire.

Créer une distance psychologique

Selon le psychologue social, Sam Maglio qui a commencé une étude en 2013, il est crucial d’augmenter la distance psychologique et physique entre nous et notre épargne. De cette façon, nous pouvons nous encourager à ne pas toucher à nos économies. Et c’est, bien sûr, une condition de base pour faire fructifier l’épargne.

Surtout à l’ère du numérique, il est particulièrement intéressant de transférer une partie de notre capital d’épargne sur un compte courant d’un simple clic de souris, où l’argent est alors immédiatement disponible.

Ouvrir un livret d’épargne ailleurs

Selon la banque, nous pouvons également appliquer l’expérience ci-dessus à nous-mêmes. Rabobank.be nous conseille donc d’ouvrir un deuxième compte d’épargne auprès d’une banque autre que celle que nous utilisons pour nos opérations quotidiennes. De cette façon, nous pouvons créer une distance psychologique et physique entre notre épargne et notre argent sur le compte courant pour une utilisation quotidienne. Comme l’argent est plus éloigné, nous sommes moins enclins à transférer de l’argent à notre compte courant.

Intéressé par un compte d’épargne auprès d’une banque qui offre un taux d’intérêt sain et conforme au marché sur ses produits d’épargne et qui possède également une excellente solvabilité ? Alors pensez à ouvrir un compte d’épargne gratuit sur Rabobank.be. Cliquez ici pour plus d’informations.